Présentation - octobre 2022

Cliquez ici pour une présentation récente et complète sur le travail de l'ABDLP.

Présentation

Voici une présentation de notre association, en explorant notre vision, la mission, les valeurs, et les instances dirigeante de l’ABDLP.

Pour en savoir plus, cliquez sur la rubrique correspondante ci-dessous.

Association Bon Berger pour le Développement Local Participatif (ABDLP) est une organisation de développement à base communautaire qui intervient dans la région de l’Est du Burkina Faso depuis 2010.  ABDLP œuvre pour l’amélioration des conditions socio-économiques des communautés vulnérables au service d’un développement intégral de l’enfant. Elle respecte les principes humanitaires dans ses interventions qui sont essentiellement l’humanité, la neutralité, l’indépendance et l’impartialité.  ABDLP couvre l'ensemble des communes de la région de l’Est du Burkina Faso. En plus de son siège social à Diapaga, ABDLP dispose d’un bureau régional basé à Fada N’Gourma. 

ABDLP a pour domaines d’interventions :

  • Droits-protection-genre et équité ;
  • Santé et nutrition ;
  • Education et formation professionnelle ; 
  • Eau-hygiène-assainissement et protection de l’environnement ;
  • Sécurité alimentaire et moyens d’existence ;
  • Gouvernance locale et cohésion sociale.

Depuis sa création, la philosophie de l’ABDLP était de développer un système de parrainage local afin de favoriser la scolarisation des enfants démunis. Cela consiste en une prise en charge partielle ou totale de la scolarisation de l’enfant c’est-à dire le paiement des frais de scolarité, l’achat des fournitures scolaires, les prises en charge sanitaire, alimentaire et vestimentaires puis les frais de loyer. 

De 2012 à 2021, avec le soutien de ses parrains locaux, l’ABDLP a pu soutenir la scolarisation de plus de 200 enfants et la formation professionnelle de 51 jeunes déscolarisés et non scolarisés reparties comme suite :

  • La formation de 12 filles en coupe couture dont 6 ont bénéficié chacune d’une machine à coudre ;
  • La formation de 32 filles en tissage des pagnes traditionnels et parmi elles, 23 ont été équipées ;
  • La formation de 7 garçons en coupe couture et mécanique dont cinq en mécanique et 2 en coupe couture.

Sur le plan sanitaire, l’ABDLP, dans sa philosophie de parrainage local, a pu apporter des soins à plusieurs enfants parrainés. Le cas de la petite Amina en est un exemple « La petite Amina après trois (03)n ans de parrainage, a été victime d’un accident et s’est fracturée le bras gauche à deux endroits. Ses parents très pauvres l’ont conduite chez un tradipraticien. Après une semaine, la situation du bras s’est empirée ; c’est alors qu’ils ont informé l’équipe de l’ABB (actuelle ABDLP). La petite a été aussitôt conduite à l’hôpital de Diapaga le 25 juin 2016, mais le bras était à un état de pourrissement. Vue la précarité de ses parents, nous avons fait des démarches auprès du service social de la province et des bonnes volontés pour le référencement de la petite fille au Centre Régional Hospitalier (Fada N’Gourma) pour une meilleure prise en charge. La petite Amina a été amputée du bras gauche mais elle se porte bien, grâce aux soutiens de l’ABB et ses partenaires. »

L’ABDLP a aussi participé à la promotion sportive et culturelle des écoles dans la Province de la Tapoa en les dotant des jeux de maillot et des ballons lors de quatre (04) compétitions.

A travers l’appui des autres partenaires, l’ABDLP a pu mener des activités de sensibilisation sur la gestion hygiénique des menstrues (GHM), la santé de la reproduction, hygiène et assainissement et la protection de l’environnement au profit d’un millier d’élèves de 66 établissements primaires et secondaires.

De 2021-2023, 550 élèves déplacés internes ont bénéficié d’un soutien en vivres dont 174 sacs de maïs de 100kg, 106 sacs de riz 50kg, 280 litres d’huile et 220 kits d’hygiène et de ménage.

Au regard des actions menées dans ce domaine, ABDLP face à des difficultés financières, est restée dans sa soif d’apporter une assistance à ces personnes issues des couches vulnérables

CREATION  

L’idée de la création de l’Association le Bon Berger est née en 2007 par Lamoudi YONLI, de profession Pasteur-Evangéliste. Il s’est spécialisé dans l’éducation des enfants en tant que coordonnateur provincial de l’Association pour l’Evangélisation des Enfants (AEE) et du Département Enfants des Eglises Evangéliques SIM (DEEESIM). Il est un autodidacte qui par lui-même forgé la maitrise de la langue de MOLIERE. Lamoudi YONLI est issu d’une famille à revenu faible et a naturellement a découvert que beaucoup d’enfants dans la province de la Tapoa étaient en majorité confrontés à un manque criard de couverture alimentaire, sécuritaire et socio-sanitaire. Autrement dit, nombreux sont les enfants qui n’ont pas la possibilité d’accéder aux soins de santé quand ils sont malades, la possibilité de poursuivre leurs études, la possibilité de s’épanouir convenablement. Cela les expose ouvertement à tous les dangers de la rue. Quand il a constaté que les soutiens de ces structures ci-dessus citées se limitaient seulement au besoin spirituel et n’englobaient pas intégralement tous les besoins de ces enfants, il a dit « nous devons faire plus pour ces petits », voilà sa conviction. C’est ainsi qu’en 2008 il a organisé des cours de soutien pendant les vacances au profit de 38 élèves de la classe de CM1 en vue de rehausser leur niveau. C’est en février 2009 que la structure a pris le nom « Association le Bon Berger » (ABB) et est reconnue officiellement sous la référence 2010-002 / MATD / REST/ PTAP / HC / SG du 14 Mai 2010. Son siège social est fixé à Diapaga chef-lieu de la Province de la Tapoa et sa zone d’intervention était le territoire provincial.

EVOLUTION DES ACTIVITES ET ZONES D’INTERVENTION

Activités focalisant sur l’enfant

A sa création, les activités de ABB se focalisaient uniquement sur l’enfant notamment :

  • Les cours d’appui pour relever le niveau des élèves qui avaient des lacunes ;
  • Le parrainage local qui consiste à la prise en charge partielle et/ou totale de la scolarisation de l’enfant (le paiement des frais de scolarité, l’achat des fournitures scolaires, la prise en charge sanitaire, alimentaires, vestimentaires et les frais d’hébergement) ;
  • La sensibilisation des enfants sur leurs droits, la citoyenneté, le civisme et l’éducation environnementale ;

Activités d’autonomisation des femmes. 

Ayant compris que l’autonomisation de la femme permet une meilleure prise en charge de l’enfant, l’ABB va élargir ses activités au profit des femmes.

Ces activités étaient entre autres :

  • La sensibilisation des femmes sur la valorisation des ressources locales et leur capacité d’auto-emploi à travers des AGR ;
  • La formation des femmes sur les métiers (tissage des pagnes traditionnels et production de savon local);
  • La mise en place des Groupes d’Epargne et de Crédit (GEC) ;

Changement de dénomination, élargissement des zones d’intervention et réalisation des activités au profit de toutes les communautés.

  • Changement de dénomination :

Les communautés et certains partenaires considéraient l’Association le Bon Berger (ABB) comme une structure purement religieuse, chose qui limitait leur adhésion. ABB, pour s’ouvrir à plus de partenaires et élargir ses actions participatives au profit de toutes les communautés, va procéder au changement de la dénomination « Association le Bon Berger (ABB) » en « Association Bon Berger pour le Développement Local Participatif (ABDLP) »,

  • Élargissement des zones d’intervention et réalisation des activités au profit de toutes les communautés.

Toujours dans une dynamique d’étendre ses actions, ABDLP étant partenaire de mise en œuvre, intervient progressivement dans 07 provinces dont 5 de la région de l’Est et deux (02) du Centre-Est à travers des projets regroupant les actions suivantes :

  • La prévention de la malnutrition, du paludisme et des maladies diarrhéiques ;
  • L’amélioration de la sécurité alimentaire et moyen d’existence des ménages vulnérables ;
  • L’appui au relèvement et autonomisation des personnes affectées par la crise sécuritaire à l’Est ;
  • L’assistance alimentaire aux élèves en situation d’urgence.

L’Association Bon Berger pour le Développement Local Participatif (ABDLP) dans sa vision, rêve un développement intégral de chaque enfant

Association Bon Berger pour le Développement Local Participatif (ABDLP) a pour mission de contribuer à l'amélioration des conditions socio-économiques des communautés vulnérables de sa zone d’intervention. Il s’agit de permettre à ces communautés d’avoir accès à une autonomisation financière, une alimentation suffisante, à l'eau potable, à un abri sûr, à un milieu socio-environnemental durable en vue de favoriser le développement intégral de chaque enfant.

ABDLP incarne les valeurs de :

  • La participation : Mobilisation et implication des personnes/participants dans l’élaboration et la mise en œuvre des programmes ;
  • La transparence et la probité : Gestion efficace et efficiente des ressources financières et matérielles ;
  • L’engagement : Détermination et dévouement du personnel pour un travail de qualité dans l’atteinte des objectifs.

Les activités de l’association sont mise en œuvre par un Secrétariat Exécutif sous le contrôle d'un Conseil Administration composé decinq (05) membres qui rendent compte à l’Assemblée Générale. Il faut aussi noter l’existence d’un comité de contrôle, composé de trois (03) membres qui effectuent inopinément des contrôles sur les projets et activités en cours.

 

 

Droits d'auteur ©2024

Association Bon Berger pour le Développement Local Participatif (ABDLP)

Maintenance du site: MissionAssist

Sorry, this website uses features that your browser doesn’t support. Upgrade to a newer version of Firefox, Chrome, Safari, or Edge and you’ll be all set.